Déclaration LogMeIn sur la Prévention de l’esclavage et la traite des êtres humains

Un exemplaire téléchargeable signé de cette déclaration est disponible en anglais ici.

Révisé et approuvé : le 11 janvier 2021

Cette déclaration conjointe, faite en application de la loi britannique de 2015 sur l’esclavage moderne et de la loi fédérale australienne sur l’esclavage moderne de 2018, explique l’approche mise en place par LogMeIn et ses sociétés affiliées pour comprendre tous les risques potentiels d’esclavage moderne associés à leurs activités, et les mesures prises pour prévenir ces risques au cours de l’exercice fiscal.

Présentation de l’entreprise

La mission de LogMeIn est de maximiser le potentiel des ressources humaines modernes. Chaque jour, notre objectif est de proposer les produits, les solutions et les services qui permettent aux salariés d’être les plus efficaces, à tout moment, où que ce soit et de quelque manière que ce soit. Cette déclaration concerne LogMeIn Technologies UK Ltd. et LogMeIn AUS Pty. Ltd. filiales de LogMeIn respectivement au Royaume-Uni et en Australie. Cette déclaration conjointe a été rédigée en concertation avec ces entités et autorisée par elles.

Nos effectifs

Un pourcentage conséquent de nos effectifs est composé de main-d’œuvre qualifiée. Tous les salariés embauchés par LogMeIn font l’objet d’une vérification d’antécédents. LogMeIn travaille aussi avec des indépendants. Vu la nature des tâches menées par les indépendants, nous estimons qu’il n’existe pas de risque significatif d’esclavage moderne dans ce cadre. LogMeIn travaille en général avec des agences de placement pour trouver des travailleurs indépendants. Les agences sont sélectionnées par une procédure de recrutement standard avec des critères professionnels bien définis.

Notre structure, notre activité et nos relations avec les fournisseurs

Nous nous engageons à vérifier qu’il n’y a pas d’esclavage ni de traite des êtres humains dans nos chaînes d’approvisionnement ni dans nos autres secteurs d’activité. En tant qu’éditeur de logiciels, notre activité principale est la fourniture de produits, solutions et services informatiques, et nous avons effectué une évaluation des risques par une étude détaillée de nos activités d’exploitation et de notre chaîne d’approvisionnement. À l’issue de cette procédure, et vu la nature de nos activités et notre approche de la gouvernance, nous estimons que le risque d’esclavage et de traite des êtres humains dans nos activités et nos chaînes d’approvisionnement est minime. LogMeIn ne fait pas appel à un large réseau de fournisseurs locaux ou internationaux, où le risque d’esclavage moderne pourrait exister. Notre chaîne d’approvisionnement est relativement simple, avec notamment l’acquisition de produits et services nécessaires à nos activités professionnelles quotidiennes, telles que fournitures de bureau, location de locaux, conseils professionnels et de recrutement. Les mesures de lutte contre l’esclavage et la traite d’êtres humains que nous avons prises incluent notamment la rédaction de la présente déclaration, du Code de conduite des fournisseurs, du Manuel de l’employé et du Code de déontologie décrits ci-dessous. Nous exigeons de tous nos fournisseurs le respect du Code de conduite des fournisseurs de LogMeIn (« Code de conduite »), publié sur notre site web, qui contient des normes détaillées concernant les droits humains et du travail. Notre Code de conduite et notre déclaration sur la prévention de l’esclavage moderne reflètent notre engagement à respecter la déontologie et l’intégrité dans toutes nos relations commerciales, et à mettre en œuvre et appliquer des systèmes et des procédures de contrôle efficaces pour éviter toute forme d’esclavage moderne et de traite des êtres humains dans notre chaîne d’approvisionnement. Cependant, notre objectif est de régulièrement faire le point sur l’efficacité et la conformité des politiques et procédures concernées mises en œuvre. Nous n’avons pas d’indicateurs de performance associés à l’esclavage et à la traite des êtres humains, car le moindre cas reconnu constituerait une violation du droit, de nos normes concernant les fournisseurs et des politiques de notre société.

Politiques et formations LogMeIn

Le manuel de l’employé LogMeIn (« Manuel ») définit les normes de comportement pour ceux qui travaillent pour LogMeIn ou en son nom, et il inclut le Code de déontologie (« Code de déontologie »). Le Manuel est révisé régulièrement et mis à jour le cas échéant afin d’assurer un niveau élevé de compréhension des risques associés à l’esclavage moderne et à la traite des êtres humains dans la chaîne d’approvisionnement et dans les activités de la société.

LogMeIn s’engage à fournir un environnement de travail sûr et sans violence. C’est pourquoi la société a mis en application une politique de tolérance zéro sur le lieu de travail en ce qui concerne la violence, les menaces et d’autres activités illégales. LogMeIn a mis en place des mécanismes pour que ses salariés puissent poser des questions ou faire remonter leurs préoccupations au sujet des violations potentielles du Code de déontologie, des politiques LogMeIn et de la législation. Ils incluent toutes les questions ou préoccupations concernant l’esclavage et la traite des êtres humains. Notre Code de déontologie inclut les procédures et les coordonnées de contact pour faire remonter ce type d’information, et ne tolère aucunes représailles.